LES ETATS DE LA FRANCE - EDITION 2015

Cette année, les Etats de la France célébreront leur 10ème anniversaire lors d’une nouvelle édition qui se tiendra mercredi 18 novembre au Conseil économique, social et environnemental.

Plus de 400 intervenants et participants, membres du gouvernement, dirigeants d’entreprises étrangères implantées en France, décideurs publics, ambassadeurs… seront à cette occasion réunis pour échanger sur l’attractivité de la France.

Les résultats d’un sondage Ipsos / EY / Les Etats de la France conduit auprès de responsables français de sociétés multinationales sur l’impact des politiques publiques en matière d’attractivité seront, pour la seconde année consécutive, dévoilés à cette occasion.

À l’issue d’une journée d’échanges et de tables rondes, seront présentées les recommandations 2015 des Etats de la France – des recommandations concrètes et constructives pour améliorer l’attractivité de notre pays. Nous le ferons dans une démarche résolument « francoptimiste » constitutive de l’identité des Etats de la France.

Téléchargez le programme 2015 ici.

Rendez-vous sur Twitter avec le mot-dièse #etatsdelafrance pour nous suivre en direct et participer aux conversations.

 Les tables rondes thématiques 

- L’embellie ? 
L'attractivité de la France s'est-elle améliorée depuis un an ?
Présidence de Jean-Pierre Letartre, Président d'EY France, Maghreb et Luxembourg.

- Ce que le monde nous apprend :
Comment nous inspirer des bonnes pratiques étrangères pour aller plus vite, plus loin, plus fort dans la réforme ?
Présidence de Padraic Ward, Président de Roche France.

- Comment faire de la transition énergétique un facteur d’attractivité pour la France ?
Présidence de Christophe de Maistre, Président de Siemens France.

- Comment mieux valoriser l’atout « innovation » pour améliorer l’attractivité de la France ?
Présidence de Christian Nibourel, Président d’Accenture France et Benelux.

- Comment faire en sorte que les investissements étrangers soient plus créateurs d’emplois ?
Présidence de Christophe Catoir, Président du Groupe Adecco en France.

- Comment faire de la révolution numérique un facteur d’attractivité de la France et attirer les talents de la nouvelle économie ?
Présidence de Gérald Karsenti, Président-directeur général de Hewlett-Packard Enterprise France.

 Des intervenants prestigieux 

Le discours d’ouverture sera prononcé par Matthias Fekl, Secrétaire d'État chargé du Commerce extérieur, de la promotion du Tourisme et des Français de l'étranger.

Brice Teinturier, Directeur général délégué d’Ipsos France, dévoilera les résultats du sondage réalisé par Ipsos / EY / Les Etats de la France auprès de la communauté des sociétés multinationales en France.

Muriel Pénicaud, Ambassadrice déléguée aux investissements internationaux et Directrice générale de Business France, Thierry Mandon, Secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat chargée du Numérique et Raymond Soubie, Président des sociétés de conseil Alixio et Taddeo interviendront en tant que « grands témoins » lors de tables-rondes réunissant plus de 25 dirigeants de filiales françaises d’entreprises multinationales.

Emmanuel Macron, Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, fera un discours officiel à la mi-journée.

Les recommandations 2015 des Etats de la France seront présentées par les présidents de Accenture, Adecco, EY, Hewlett-Packard Enterprise, Roche et Siemens, en présence de Pierre Gattaz, Président du Medef.

Téléchargez les biographies des intervenants ici.

 Les Etats de la France en 2014

À l’issue de la 9ème édition des Etats de la France au Conseil économique, social et environnemental, plus de 500 représentants de sociétés à capitaux étrangers installées en France ont fait part de leurs « Recommandations pour améliorer l’attractivité du site France ».

Un « Manifeste des Etats de la France 2014 », signé par 86 Présidents de filiales françaises d’entreprises multinationales, a été publié le 17 décembre 2014 dans le quotidien Les Echos pour porter ces recommandations. Un sondage réalisé par Ipsos auprès de 157 dirigeants, sur l’impact des politiques publiques en matière d’attractivité, avait notamment révélé que la France était un pays jugé peu attractif pour 77% d’entre eux.

Depuis, nombre d’initiatives ont été prises pour répondre aux recommandations des Etats de la France, qui ont été présentées le 16 mars dernier au Président de la République. Un an après, la France est-elle devenue plus attractive pour les investissements étrangers ?

Découvrez les recommandations et le manifeste de l'édition 2014.

À propos des Etats de la France :

Fondés par Denis Zervudacki, Président de D.Z.A., les Etats de la France constituent le rendez-vous annuel des sociétés à capitaux étrangers pour qu’elles puissent, dans une approche résolument « francoptimiste », faire entendre leur voix sur la problématique de l’attractivité du site France. Ils ont pour objet de permettre aux multinationales de débattre des ressorts de l’attractivité de la France et de former leurs recommandations pour que notre pays soit mieux irrigué par les investisseurs étrangers. Pour cette 10ème édition, les Etats de la France sont soutenus par plus de 70 grandes entreprises partenaires, dont 6 partenaires stratégiques : Accenture, Adecco, EY, Hewlett-Packard Enterprise, Roche et Siemens.